Vous ne demanderez plus “d’où vient Satelia” : tout savoir sur qui nous sommes, notre nom et logo.

Pour comprendre notre nom, comprendre ce que nous faisons.

Que fait Satelia ? 😀❤️

Nous aidons les équipes médicales à prendre les bonnes décisions, plus facilement, et rapidement. Nous développons des applications et services qui permettent aux médecins de suivre leurs patients atteints de maladies chroniques ou après une hospitalisation.

Cela va de la fourniture de logiciels (dispositifs médicaux) embarquant des algorithmes d’analyse et de détection du risque, à la fourniture de services plus complets de prévention et de suivi via une équipe médicale et paramédicale de plus de 25 personnes. Les deux forment une véritable unité de soin (digitale), et interagissent avec les professionnels du parcours du patient.

La e santé, c’est parfois des moments “parfaits”, efficients et humains, comme celui-ci au CH de Langres (52). Un patient non technophile, malade du coeur, interrogé par une infirmière de Satelia, dont l’algorithme d’analyse de risque signale une anomalie au cardiologue, qui le rappelle immédiatement. C’est beau.

Un acteur médical, maillon du parcours de santé

Les hôpitaux sont spécialisés notamment en recherche, en soins cliniques, en chirurgie, en diagnostic, en gestions d’infrastructure logicielle, etc. À ce jour tous les services ne sont pas équipés en personnel pour de la coordination multi-acteurs. S’appuyer sur une unité de soins spécialisée dans le suivi, la détection précoce, pathologie par pathologie est pour certains centres une plus-value importante. Ajoutons à cela des logiciels de détection et d’analyse du risque, de transmission aux acteurs, et la connexion se fait efficacement.

L’équipe Satelia fait partie de ceux qui se battent pour l’amélioration du système de soin, de manière digitale — ou humaine, nous en reparlerons — quand la qualité de vie est dégradée, quand il faut éviter des complications, réaliser des échanges éducatifs, détecter la fragilité pour retarder l’entrée dans la dépendance. Il faut pour cela recruter parmi les meilleures personnes, des ingénieurs ou designers jusqu’aux soignants. L’usage malin de la technologie permet de décupler la puissance du cerveau des soignants.

Nous nous finançons sur les économies de santé que nous faisons réaliser aux payeurs (sécurité sociale et mutuelles), en évitant des hospitalisations, en améliorant la qualité de vie, en retardant la dépendance.

Notre mission pourrait se résumer ainsi : améliorer le monde de la santé, en fournissant aux professionnels du soin des outils extraordinaires leur permettant de faire mieux et plus facilement leur métier de soignant. Libre à eux de s’organiser en interne avec nos outils ou de se reposer plus sur notre organisation paramédicale.

En anglais c’est plus court : « Enhance World Health — save time and take better decisions ». Sacré programme.

Et quand on voit des retours comme ça, spontanément, on est encore plus motivés :)

Dans les couloirs d’un hôpital, le CHU de Bordeaux

Le tout début : un suivi après chirurgie

Satelia est un projet co-développé avec le CHU de Bordeaux, à forte composante académique. Mon métier actuel d’interne en Anesthésie -Réanimation — en milieu de 11e année de médecine à la date d’écriture de cet article — , à orienté un premier projet de suivi des patients fin 2017. Il s’agissait pour notre service d’être mieux informé de l’état de santé après une opération pour les patients qui repartent chez eux le soir même d’une intervention chirurgicale avec une anesthésie (aussi connue sous le nom de Chirurgie Ambulatoire).

De nombreuses questions restent sans réponses en chirurgie ambulatoire, de la plus simple à la plus technique.

Quelle est la satisfaction des patients après leur prise en charge ? En fonction de X ou Y opération ? Quels sont les facteurs de douleur chronique après opération ? Pouvons-nous détecter, limiter voire empêcher cette douleur qui dure parfois de longs mois ? Certains produits d’anesthésie augmentent ils ou diminuent ils le risque de récidive lors de chirurgie des cancers ? Certains protocoles d’anesthésie notamment en évitant des baisses de tension artérielle augmentent-ils la survie à long terme ?

Chacune de ces questions fait l’objet de discussions scientifiques et nous voulons constamment aider à leur résolution.

Une vision qui s’étoffe avec une demande dans plusieurs pathologies chroniques

D’autres spécialistes sont venus à notre rencontre pour développer des parcours et algorithmes scientifiques dans leur spécialité — divers domaines de la greffe d’organe, de l’oncologie, des maladies cardio-respiratoires, de la santé mentale ou de la détection de la fragilité. Tous visent à réduire le délai de détection des signaux plus ou moins faibles, prédictifs d’une aggravation de l’état de santé de leurs patients.

Un dessin vaut mieux qu’un grand discours : les centres avec qui nous collaborons pour le suivi des patients atteints d’insuffisance cardiaque chronique. Ce type de système permet de soigner avec un haut niveau de qualité des patients partout sur le territoire, parfois en désert médical.

Notre rôle n’est pas d’être un conçurent-hôpital sur un territoire, plutôt d’aider sur la France entière les acteurs déjà en place en leur simplifiant la vie, en leur communiquant précocement des informations d’intérêt, complexe à recueillir, ou en assurant une partie de l’éducation de leurs patients par des infirmières spécialisées pour ceux qui n’ont pas la chance d’en disposer. Le médecin traitant et le(s) spécialiste(s) sont les moteurs de ce système, nous sommes l’huile.

Pourquoi expliquer ? Parce que dans notre identité, peu a été laissé au hasard. Parce que dans notre objectif de transparence, on souhaitait vous partager notre vision. Et parce qu’on arrête pas de me le demander :)

🔤 L’explication du nom “Satelia” : une vision de l’avenir avant tout

La somme de cette vision long terme d’améliorer le monde de la santé et des débuts en télésuivi a abouti à une vision. Cette vision peut être schématisée autour du centre de soin “du passé” (à gauche), et de celui “de demain” (à droite). Ce centre de soin pouvant être un hôpital, une clinique, un médecin généraliste ou spécialiste, un cabinet multidisciplinaire.

La notion de cercle de protection, permis par les outils ou services que l’on propose, permettant d’allier sécurité de prise en charge et confort de la vie quotidienne en dehors du centre de soin. S’applique à de nombreux domaines. Extrait de ma thèse de doctorat en médecine.

Pour s’inscrire dans ce soin moderne, c’est-à-dire avoir un patient chez lui, entouré de ses proches, de ceux qui l’aiment et de ceux qu’il aime, tout en bénéficiant de la meilleure qualité de vie possible, il faut que le centre de soins puisse avoir à disposition des informations sur l’état de santé du patient afin d’intervenir si besoin.

Cette nécessité de transmission, de vision, de suivi, et de patient qui gravitent librement autour d’un centre de soins a donné le nom de Satelia.

Il contient la notion d’électron gravitant librement, vacant à ses activités quotidiennes, avec sa qualité de vie, inclus dans une zone de protection, une zone positive, permise par ces outils et ces nouvelles organisations. Le patient est satellite du centre de soins, dispose d’une liberté quasi totale, tout en ayant un lien protecteur, invisible mais réel, utile en cas d’absence de spécialiste à proximité immédiate.

Le “L” vient rendre l’ensemble plus souple, à notre image. “IA” car nous avons pour ambition d’utiliser les meilleures technologies disponibles, incluant des techniques d’Intelligence artificielle si nécessaire.

🖌 Ce qui est derrière l’identité graphique de Satelia

Le logo

Dans l’isotype, on retrouve plusieurs éléments

  • La lettre “S”, centrale, en référence à Satelia et à Santé
  • La croix du domaine de la Santé. Pour l’anecdote, on s’était interdit toute croix médicale dans le logo. Une fois que les designers nous avaient proposé les premières maquettes, nous avons gardé ce logo qui nous paraissait le plus refléter notre identité.
  • Cette croix initialement fermée a été ouverte car nous voulions être transparents et ouverts.
  • Cela permet également d’y voir un papillon incliné. Cela correspond à notre vision du soin. Un papillon se pose et repart immédiatement (touch and go). On ne s’éternise pas dans le centre de soins, en chirurgie ambulatoire, ou avec une maladie chronique, cf. vision de la « nouvelle » conception du soin. On y va uniquement dès que cela est nécessaire, pour la plus courte durée possible, et on revient à notre vie, qui est la plus importante.
Pour des raisons de meilleure visibilité, nous utilisons depuis 2020 le logo de droite

Les couleurs et la typo

La couleur va du dégradé rose (#e71661 pour les intimes) vers jaune (#f9b035) de gauche àdroite. Le rose représente le sang, la maladie. Inspiré par le parcours patient en chirurgie ambulatoire, le dégradé signifie le rétablissement progressif vers un jaune orangé représentant la lumière du jour. C’est la situation dans laquelle nous souhaitons voir tous les patients (facilité nous l’espérons grâce à nos outils et services) : dehors, à l’air libre, profiter de la vie et de leurs proches.

La typo est arrondie pour représenter la douceur. Celle que nous devons aux patients et à nos partenaires professionnels du soin.

Nous ne nous empêchons pas de mettre un coup de peinture sur notre identité à l’avenir. Mais somme heureux de vous partager sa signification.

Cela ne serait pas vrai de dire que depuis le premier jour, nous avons précisément su ce que nous ferions dans les prochaines années. Cependant, cette vision de Satelia a été en place dès les premières heures du projet.

Merci de nous avoir lus. Si vous trouvez cette aventure belle, partagez cet article à vos proches :)

Anesthesiology & Intensive Care resident, CEO @Satelia #e-Health • Ex Medical assistance • Forbes U30

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store